La course contre la montre le samedi sur le parcours des Championnats du Monde a été remportée par le champion du monde 2018, Fabien Secondo, en 28:46 à une vitesse moyenne de 45,88 km/h. Le Suisse Emanuel Muller a terminé deuxième à 9 secondes tandis que l’Italien Diego Venturi a complété le podium.

La Suisse Jutta Stienen a marqué le meilleur temps féminin en 32:50 et une vitesse moyenne de 40,20 km/h, avec 31 secondes d’avance sur la championne du monde F60-64, Jeannie Longo, tandis que Kerstin Brachtendorf se classait troisième.

Au Granfondo de 130km, Federico Pozzetto a finalement devancé 10 de ses adversaires du groupe d’âge M19-34, qui a été la vague de départ la plus rapide de la journée. Son compatriote Davide Busuito s’est classé deuxième alors que Roberto Cesaro a sprinté à la troisième place.

La course masculine était principalement un festival italien avec 9 des 10 meilleurs coureurs du pays d’origine. La course des femmes a donné un résultat beaucoup plus international avec 5 nationalités différentes dans le top 10. La femme la plus rapide était la suédoise Eva Lindskog (F45-49) devant la Polonaise Alina Mylka (F35-39) et l’Allemande Kerstin Brachtendorf (F45-49).

Le mediofondo de 103km comptait comme distance qualificative pour tous les hommes de plus de 60 ans et les femmes de plus de 50 ans. Fabio Motalli remportait la victoire finale tandis que Leonardo Stagnoli était le plus rapide des hommes de plus de 60 ans et Michela Giuseppina Bergozza était la première femme des catégories de plus de 50 ans.