La nouveauté de cette année est que tous les groupes d’âge ont obtenu les titres officiels, les maillots et les médailles dès qu’un coureur s’était inscrit, ce qui a résulté à 20 nouveaux champions du monde de 14 nationalités différentes.

L’Américain Brock Mason (M19-34) a réalisé le meilleur temps en 23:08 avec une vitesse moyenne de 46,6 km/h, soit dix secondes de moins que le Danois Anders Moustgard, détenteur du titre mondial M45-49, et le Polonais Miroslaw Wojciak qui a remporté le maillot arc-en-ciel M40-44.

La femme la plus rapide de la journée était la Polonaise Ewa Bankowska (M35-39), avec un temps de 25:44 et une vitesse moyenne de 41,9 km/h, 12 secondes plus rapide que l’allemande Adelheid Schütz (F45-49) et 15 secondes sur Molly Van Houweling (F45-49).

Les nouveaux champions du monde contre-la-montre par catégorie:
M19-34: Brock Mason (USA)
M35-39 : Tommi Martikainen (FIN)
M40-44 : Miroslaw Wojciak (POL)
M45-49 : Anders Moustgaard (DEN)
M50-54 : Gregory Swinand (IRL)
M55-59 : Mario Fernandez Martinez (ESP)
M60-64 : Vladimir Kuznetsov (RUS)
M65-69 : Gilles Pellet (FRA)
M70-74 : Gary Ferguson (NZL)
M75-79 : Pierre Moreau (FRA)
M80+ : Michel Lacomme (FRA)
F19-34 : Laura Simenc (SLO)
F35-39 : Ewa Bankowska (POL)
F40-44 : Amelie Kolweyh (GER)
F45-49 : Adelheid Schutz (GER)
F50-54 : Anna Davis (AUS)
F55-59 : Karen Hviid Christensen (DEN)
F60-64 : Jeannie Longo (FRA)
F65-69 : Lena Lundstrom (SWE)
F70+ : Janet Ackermann (SUI)

France est la nation la plus forte au contre-la-montre avec 4 titres.