Le contre-la-montre de 22 km avec une première partie sur les routes aller-retour partagées et une deuxième partie technique et vallonnée s’est avéré être un excellent parcours pour couronner les coureurs les plus forts cette année.

En général, l?homme le plus rapide en scratch était le français Mathieu Dumont battant son compatriote et le Champion du monde 2015 Samuel Plouhinec et le Costaricain Robert Nunes, Champion du monde Chrono dans son groupe d’âge en 2013.

Jeannie Longo s’est avérée toujours en excellente condition car elle a battu l’ensemble des jeunes femmes. Deux coureurs britanniques, Jessica Rhodes-Jones et Bronwen Ewing ont complété le podium féminin général.

Le Granfondo a commencé dimanche à l’ombre de la célèbre cathédrale au centre-ville. Les hommes de moins de 60 ans avaient un parcours de 155 km en tant que distance de qualification officielle. Loic Herbreteau a fini seul avec 19 secondes avant Ronan Poulizac et 30 secondes avant Raul Portillo Saldamando d’Espagne.

La course de 97 km pour les femmes était encore une fois pour Jeannie Longo qui a battu quatre autres au sprint. L’Italienne Erica Magnaldi est arrivée en deuxième position tandis que Viviane Rognant a terminé troisième.

Tous les hommes de plus de 60 ans ont lutté sur la même distance pour la qualification. L?homme le plus rapide de ces groupes d’âge était Jean Marc Caplant avant Jacques Lucas et Guy Fulcrand.

Tous les participants ont évalué les différentes courses qui peuvent être considérés comme difficiles mais pas trop durs. Un départ et une arrivée plate avec des collines entre les deux. Bon pour des coureurs classiques qui peuvent survivre sur une montée. Le contre-la-montre a aussi un départ et une arrivée plate avec une rue en haut de 500 mètres qui peut être effectuée sur le grand plateau pour les coureurs forts.